Kezako

Streaming musical : comment sont rémunérés les artistes ?

6 mai 2022

Vous écoutez vos sons préférés sur des plateformes de streaming tels que Spotify, Deezer ou Apple Music ? Mais comment sont rémunérés les artistes lorsque nous écoutons leurs musiques sur des plateformes de streaming musical ?  

La réponse est juste ici : 

🎶 1. Qu’est-ce que le streaming musical ?

Le streaming est une technologie qui permet la diffusion de contenu sur Internet (films, séries, podcasts… la liste est longue). Ainsi, si vous possédez un abonnement sur une plateforme de streaming, vous pouvez écouter de la musique en ligne sans la posséder.

Il existe des abonnements payants, comme des abonnements gratuits. Cependant, vous serez soumis à des publicités. Le streaming musical est possible grâce aux serveurs des plateformes qui stockent les musiques et qui les rendent accessibles à tous. 

Le streaming ne permet pas de posséder les musiques, mais seulement d’accéder à une bibliothèque musicale.

Le saviez-vous ? Le streaming musical est aujourd’hui le principal canal d’écoute et de lecture de clips ou de musiques !

👩🏻‍🎤 2. Et donc, comment sont rémunérés les artistes ? 

Le système est plutôt simple 1 écoute (aussi appelé un stream) vaut un certain montant en euros. Chaque plateforme de streaming fixe le prix du stream.

Par exemple, Spotify affiche un taux de 0,0028 € par stream, soit une moyenne de 360 écoutes nécessaires pour gagner 1 € (232 pour Amazon Music et 116 pour Apple Music). 

Malheureusement, les revenus engendrés par l’écoute en streaming ne reviennent pas directement aux artistes. Les gains sont répartis de la façon suivante : 

  1. Les droits d’auteur ;
  2. Les maisons de disques ;
  3. Les plateformes de streaming ;
  4. Les artistes ;
  5. et la TVA. 

Aussi, pour les artistes, leur rémunération grâce au streaming peut varier selon différents critères

  • Le pays, 
  • l’abonnement que propose la plateforme,
  • le nombre d’écoutes,
  • et le taux que prélève le label.

You Might Also Like

Commentaire(s)

Laisser un commentaire