Portrait

Interview – Anne Labbé, fondatrice d’AKE’hA

19 novembre 2020

👀 Qui es-tu ?

“Bonjour, je m’appelle Anne Labbé, je suis la fondatrice d’AKE’hA, un bureau de production basé à Rennes, spécialisé en gestion de projets artistiques, conseil à projets et formation en Droit d’auteur.

À l’origine, je ne me destinais pas forcément à un métier artistique puisque j’ai suivi des études de droit, spécialisé en Droit et Politiques des Professions et Activités Artistiques. Mais, suite à de nombreuses expériences dans le milieu culturel, notamment lorsque j’étais administratrice dans une compagnie de théâtre, j’ai découvert que tous les aspects de la production correspondaient parfaitement à mes envies professionnelles et mon caractère : le côté organisation qui se rapproche de mes études et celui de la création de projet qui me plait tout autant !”

🌈 Comment as-tu eu l’idée de lancer AKE’hA ?

« Il y a quelques années, j’ai rejoint une petite compagnie de théâtre en tant que chargée de diffusion, c’était un boulot multi casquette, comme le métier de cheffe d’entreprise finalement ! 

Au fur et à mesure, j’ai réalisé que pour une petite compagnie, employer une chargée de diffusion à temps plein, peut être un coût assez important surtout lorsqu’il n’y a pas de projets organisés tout au long de l’année. C’est à partir de là que l’idée d’AKE’hA est née. 

En étant prestataire pour les compagnies, je les aide sur un temps et/ou projet bien défini, ce qui leur permet d’être dans une économie gagnant-gagnant et de mon côté, de participer simultanément à plusieurs projets.

Proposer des formations de droit d’auteur était également une partie que j’avais à cœur de développer mais pas à temps complet, et pour que cela devienne concret, j’ai décidé de sauter le pas et de créer AKE’hA en janvier dernier ! »

✨ Quelle est l’étape que tu préfères dans la réalisation de tes projets  ?

« Sans aucun doute : voir le projet de l’artiste se réaliser ! D’où le nom d’AKE’hA d’ailleurs ! C’est la combinaison de plusieurs mots en breton pour représenter  l’effet boule de neige. »

🏡 Comment s’est passé le confinement ?

« Pour être honnête, un coup dur pour le lancement de ma société.. mais j’accompagne actuellement deux compagnies, où il y a un suivi administratif complet à mettre en place. L’une d’elles propose des ateliers en milieu scolaire donc une bonne partie de leurs projets peut être maintenue. Pour l’autre compagnie, c’est un peu plus compliqué, une tournée en Allemagne était prévue.. beaucoup de démarches administratives sont nécessaires pour l’annuler, finalement pas le temps de s’ennuyer !

Ce deuxième confinement met un coup d’arrêt aux projets des artistes, que je sens plus important que le premier. »

📚 Quels sont tes projets pour 2020/2021 ?

« Comme beaucoup de structures, ces deux confinements m’ont fait perdre environ 6 mois sur les projets de ma première année avec AKE’hA ! Initialement, je devais lancer les formations à partir de fin septembre mais malheureusement, j’attends d’avoir une meilleure visibilité pour sauter le pas.

En parallèle, je réfléchis au développement de ma structure, j’aimerais bien à moyen terme m’agrandir ! Ce qui me rassure, c’est qu’il y a toujours de l’administratif à faire.. donc je continue de travailler avec les compagnies qui en ont besoin ! »

Un dernier mot pour nos lecteurs ? 💛

“Gardons le cap ! Soyons prêts à tout redémarrer !”

You Might Also Like